Il s’agit d’une mesure très attendue depuis le début de l’épidémie de coronavirus en France. Devant l’ampleur des contaminations et la mobilisation exceptionnelle des professionnels en « première ligne », le gouvernement avait annoncé la prise en charge du Covid-19 en maladie professionnelle pour permettre une meilleure indemnisation. Un décret paru au Journal officiel le 14 septembre 2020 vient d’en préciser les conditions. WE PAIE décrypte pour vous les conditions à remplir pour bénéficier de cette prise en charge.
Depuis le mois de mars 2020, le système de chômage partiel a été adapté pour répondre à la baisse d’activité induite par le confinement. Au plus fort de la crise sanitaire, de nombreuses entreprises ont pu bénéficier d’une allocation versée par l’État, qui prenait en charge la totalité de l’indemnité versée au salarié. Les règles ont plusieurs fois évolué au cours des derniers mois, en particulier au niveau de la prise en charge. Des modifications significatives sont également prévues à compter du 1er octobre 2020. WE PAIE vous aide à y voir plus clair pour déterminer le niveau d’indemnisation auquel vous pouvez prétendre.